Le fonctionnement de la franchise auto

franchise auto

Publié le : 03 novembre 20236 mins de lecture

La franchise en assurance automobile est le montant que l’assuré doit payer en cas de sinistre. Il peut s’agir d’un montant fixe ou d’un pourcentage de l’indemnité totale. Le montant ou le pourcentage de la franchise est déterminé lors de la signature du contrat d’assurance. En cas de dommages causés par un tiers, ce dernier est tenu de payer la franchise au preneur d’assurance. D’une manière générale, plus le véhicule est cher, plus la franchise est élevée.

Quelle est la fonction d’une franchise dans une assurance automobile ?

La franchise a deux fonctions principales dans le cadre de l’assurance automobile. Elle rend l’assuré prudent, car elle intervient directement dans le coût du sinistre. Une franchise auto élevée empêche l’assuré de considérer qu’un éventuel accident n’est pas grave, puisqu’il doit payer une partie des réparations. La franchise permet également de contrôler le budget : plus la franchise est basse, plus la prime est élevée. Toutefois, dans certaines circonstances, l’inverse peut aussi être vrai, car des primes attractives peuvent cacher des franchises très élevées. Chaque couverture comporte une franchise, dont le montant est librement déterminé par la compagnie d’assurance. Il est donc judicieux de comparer plusieurs polices d’assurance automobile et de se renseigner sur les franchises présentées afin de trouver la police qui convient le mieux à vos besoins et à votre budget. La franchise ne s’applique qu’en cas d’accident responsable. Si vous êtes victime d’un accident, l’assurance du tiers responsable remboursera votre franchise. Cliquez sur mister-auto.com pour plus d’informations.

Les principales raisons d’inclure la franchise dans le contrat d’assurance !

L’introduction des franchises dans les contrats se justifie tant aux yeux de l’assuré que de la compagnie d’assurance. L’acceptation d’une franchise dans un contrat est un moyen pour l’assuré de faire baisser la prime d’assurance appliquée au risque qu’il souhaite assurer. En effet, si les années passent sans sinistre, l’assuré n’aura pas à payer de franchise et économisera beaucoup d’argent grâce à son bon comportement et à sa prudence. Pour la compagnie d’assurance, inclure une franchise auto dans le contrat permet de réduire le coût des sinistres qu’elle devra supporter. Mais aussi pour éviter de supporter de petits dommages matériels qui peuvent survenir seuls. En effet, l’assuré n’a pas intérêt à déclarer les petits dommages à l’assureur, car le coût de la réparation dépasse rarement la franchise. L’année suivante, il subira un malus dans le taux de bonus ou de malus. De plus, un sinistre responsable est susceptible d’être comptabilisé dans son historique de conduite. En somme, une franchise contribue à rendre les actions de l’assuré plus responsables des intérêts des deux parties.

Les circonstances dans lesquelles la franchise peut s’appliquer !

La franchise auto n’est applicable que lorsque l’assuré est impliqué dans la survenance du sinistre. Si l’assuré est le seul responsable de l’accident, la franchise s’applique à 100 %. Si l’assuré est responsable à 50% ou à 25%, une réduction de la moitié ou du quart du montant contractuel aura lieu. Mais si l’accident a été causé par un tiers non identifié, la franchise sera déduite en totalité, mais le conducteur qui porte plainte ne sera pas pénalisé en termes de bonus ou de malus. La franchise ne s’applique également qu’aux dommages matériels subis par l’assuré responsable. Il n’y a pas de franchise en assurance responsabilité civile, sauf dans des cas très particuliers. En revanche, la franchise ne s’applique pas aux tiers lésés. Ainsi, dans ces deux derniers cas, la compagnie d’assurance indemnise intégralement la victime avec le montant de la franchise déduit de son assuré.

Quelques notions sur les types de franchises en assurance automobile !

La franchise fixe ou absolue est le type le plus courant en assurance automobile. Son montant est fixe et figure dans les conditions générales du contrat d’assurance. En cas d’accident, elle est directement déduite de l’indemnité versée par la compagnie d’assurance. Une franchise simple, en revanche, offre une indemnisation à l’assuré uniquement lorsque le montant réclamé dépasse la franchise. Vous n’êtes pas remboursé par votre assureur si le montant des dommages est inférieur à la franchise. À l’inverse, si les dommages sont supérieurs à la franchise auto, votre compagnie d’assurance prend en charge la totalité du coût du sinistre. En assurance automobile, la franchise proportionnelle est un pourcentage du montant des dommages. Ce pourcentage est inscrit sur le contrat d’assurance et peut varier en fonction de la couverture concernée. La franchise kilométrique définit le périmètre autour duquel le véhicule est habituellement garé. Elle s’applique généralement à la garantie assistance d’une assurance auto. A l’intérieur de ce périmètre, le fonctionnement de la garantie d’assistance est à exclure. En revanche, en cas de panne en dehors de ce périmètre, il est possible de faire jouer la garantie d’assistance. Enfin, utilisée dans le cadre du prêt d’un véhicule de remplacement, la franchise en jours indique le nombre de jours d’intervention de l’assurance en faveur de l’assuré en cas d’accident. Ces jours sont comptés au-delà de la période de prêt du véhicule.

Plan du site