Quelles sont les conditions d’une vente de voiture sans contrôle technique ?

voiture sans contrôle technique

Publié le : 03 novembre 20235 mins de lecture

La vente d’une voiture d’occasion se doit de respecter plusieurs exigences légales notamment en matière de sécurité. Le contrôle technique est l’un des éléments requis avant l’achat ou la vente d’un véhicule sur le marché français. Toutefois, il peut arriver que la vente se fasse sans cet examen technique. Quelles sont donc les conditions qui permettent de procéder à une vente de voiture sans contrôle technique ? Cet article se propose de répondre à cette question en détail.

Conditions requises pour vendre une voiture sans contrôle technique

Il est incontournable de disposer d’une attestation de vente, d’un certificat de non-gage et d’une déclaration de vente pour céder une voiture sans contrôle technique en France. Il est primordial d’informer l’acheteur potentiel des éventuels défauts du véhicule et de son absence de contrôle technique. À noter que le vendeur court des risques légaux et financiers et que l’acquéreur peut rencontrer des difficultés lors d’une future revente. Néanmoins, dans certaines situations, comme la vente à un professionnel ou la cession de véhicules de collection, rachat-voiture.fr précise que la vente sans contrôle technique est tolérée.

Risques de vente d’une voiture sans contrôle technique

La vente d’une voiture sans contrôle technique peut entraîner de nombreux risques, tels que :

Risques légaux

Le vendeur est poursuivi pour vente d’un véhicule non-conforme. Selon l’article L.124-8 du Code de la consommation, la vente d’un véhicule sans contrôle technique de moins de six mois est passible d’une amende de 15 000 €.

Risques financiers

En cas d’accident, l’assurance du vendeur peut refuser de prendre en charge les dommages si le contrôle technique n’est pas à jour. Le vendeur peut être condamné à indemniser l’acheteur en cas de vices cachés.

Éventuelle revente difficile

Le futur acheteur risque de rencontrer des difficultés pour revendre le véhicule sans contrôle technique. Les acheteurs potentiels seront réticents à acheter une voiture sans garantie de son état mécanique.

Cas où une vente sans contrôle technique est possible

Comme évoqué précédemment, il existe des cas où la vente d’un véhicule sans contrôle technique est autorisée. Dans ces situations, il est important de pouvoir prouver que la vente est légale :

  • vente à un professionnel de l’automobile : justificatif de vente à l’appui,
  • vente à l’étranger : certificat provisoire d’immatriculation à l’étranger,
  • véhicule immobilisé depuis plus de six mois : lettre d’immobilisation à l’appui,
  • véhicule destiné à la destruction : attestation de destruction à l’appui.

Démarches à effectuer pour vendre une voiture sans contrôle technique

Informer l’acheteur potentiel

Avant la vente, le vendeur doit informer l’acheteur potentiel que le véhicule ne dispose pas de contrôle technique. Cette mention doit figurer dans l’annonce de vente et dans le contrat de vente.

Remplir un certificat de non-gage

Le certificat de non-gage permet de vérifier que le véhicule n’a aucun problème administratif, tels que le non-paiement de certaines taxes ou encore des oppositions à la vente. Ce document doit être présenté lors de la vente.

Établir une déclaration de vente

La déclaration de vente, aussi appelée certificat de cession, est obligatoire pour toute vente de véhicule. Elle permet de transférer la propriété du véhicule à l’acheteur, tout en permettant au vendeur de se dégager de toute responsabilité en cas de problème ultérieur.

Précautions à prendre en compte en cas d’achat d’une voiture sans contrôle technique

L’achat d’une voiture sans contrôle technique est une pratique risquée. En effet, le contrôle technique permet de vérifier l’état de bon nombre de composants de la voiture, tels que les freins, les pneus ou encore la direction. En achetant une voiture sans ce document, vous vous exposez à des risques légaux, tels que des amendes, mais également à des risques financiers en cas de réparations à effectuer. De plus, une éventuelle revente de la voiture peut s’avérer difficile. Toutefois, dans certains cas, la vente d’une voiture sans contrôle technique est possible, dans le cas où celle-ci est destinée à la destruction ou à l’exportation. Si vous êtes tout de même décidé à acheter une voiture sans contrôle technique, prenez toutes les précautions nécessaires : renseignez-vous sur l’état de la voiture, effectuez un essai routier, et n’hésitez pas à faire appel à un professionnel pour une expertise.

Plan du site